MENISECTOMIE

 

 

MENISCECTOMIE

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "lesion menisque"

 

 

PRINCIPE DE L’INTERVENTION

La méniscectomie, le plus souvent partielle, consiste à retirer la partie malade du ménisque et de régulariser les bords de celui-ci pour ne plus provoquer de douleur dans le genou (cf paragraphe lésion méniscale dans rubrique pathologie)

 

 

 

INDICATION (pourquoi se faire opérer ?)

L’indication principale est la lésion du ménisque qui provoque des douleurs, un épanchement du genou (gonflement), des blocages et dérobement (instabilité).

Ces lésions méniscales peuvent se situer sur plusieurs endroits des ménisques et peuvent intéresser le ménisque interne ou externe.

Les lésions méniscales peuvent être vues chez les jeunes patients comme chez les personnes âgées.

Chez les jeunes patients, elles sont plus souvent liées à des traumatismes de sport ou de travail.

Chez les personnes avec un âge relativement avancé, elles sont plutôt liées à la dégénérescence et le vieillissement du tissu méniscal.

La méniscectomie n’est pas indiquée systématiquement pour toutes les lésions méniscales, souvent l’intervention sur un ménisque dégénératif ne permet pas de régler à elle seule la douleur du genou car il existe d’autres éléments 

anatomiques principalement le cartilage qui sont responsables également de la douleur.

 

 

DEROULEMENT DE L’INTERVENTION

 

L’hospitalisation 

Elle se déroule en ambulatoire, c’est-à-dire vous entrez le matin même de l’intervention et vous sortez après le geste opératoire.

 

Temps d’intervention

L’intervention dure en moyenne entre 20 et 30 mn

 

Mode d’anesthésie 

L’anesthésie pratiquée dans notre service est le plus souvent une anesthésie générale ce qui permet de retrouver rapidement la mobilité du genou au réveil pour permettre au patient de regagner rapidement le domicile.

La rachi-anesthésie est également une option réalisée, vous pouvez discuter des modalités d’anesthésie avec votre anesthésiste.

 

Installation

Le patient est installé sur le dos avec un garrot au-dessus du genou qui est bloqué dans un arthrostress.

 

Incision

Deux petites incisions centimétriques sont réalisées à la partie antérieure du genou de part et d’autre du tendon rotulien.

L’incision de l’extérieur permet d’introduire la caméra qui contrôle le geste opératoire et l’incision de l’intérieur permet d’introduire les différents instruments qui permettent de palper le genou de l’intérieur et de retirer les ménisques.

 

Déroulement

L’intervention commence par la réalisation des deux incisions.

On explore les différents compartiments du genou pour réaliser un état des lieux de l’articulation.

On réalise par la suite la méniscectomie en fonction de sa localisation.

On peut retirer un lambeau méniscal en entier si il est facilement détachable, sinon on procède par morcèlement

progressif du ménisque à la pince.

On évacue au fur et à mesure les débris méniscaux.

On utilise fréquemment (le shaver) qui est un instrument qui broie les tissus fibreux et les brides à l’intérieur du genou pour permettre de donner plus d’espace  et de mobilité à l’intérieur de l’articulation.

On peut injecter à la fin de l’intervention un anesthésiant (NAROPEINE) pour permettre une analgésie confortable en post-opératoire immédiat.

 

 

LES SUITES OPERATOIRES

 

L’appui

Il est autorisé immédiatement après l’intervention, vous serez éventuellement amené à utiliser des cannes béquilles pendant 2 à 3 jours.

Les pansements

Ils seront fait par une infirmière à domicile tous les trois jours jusqu’à l’ablation des fils au 15ème jour.

Il est très important de glacer le genou, tout en le bougeant pour éviter la formation de l’hématome et la raideur du genou

L’immobilisation

Aucune immobilisation n’est indiquée sur une simple méniscectomie du genou

Les radiographies de contrôle

Il n’y a pas de radiographie de contrôle à réaliser le jour même de l’intervention

Prévention d’HBPM

Il vous sera prescrit des injections quotidiennes pour une durée d’une semaine en moyenne

1er rendez-vous de contrôle

Le rendez-vous de contrôle est prévu généralement entre 1 mois et 1 mois ½, en fonction du profil de chaque patient.

 

 

LA REEDUCATION

La rééducation doit être débutée immédiatement après le geste dans le cabinet du kinésithérapeute :

Il est important de prévoir vos rendez-vous avec le kiné avant le geste opératoire.

Une méniscectomie nécessite en moyenne une quinzaine de séances à condition d’être bien impliqué dans les exercices de rééducation fonctionnelle.

En cas de sédentarité, le genou peut se retrouver facilement enraidi ce qui prolonge la convalescence et la récupération d’une marche normale.

Les complications les plus fréquentes sont liées généralement à un retard de début de rééducation ou une sédentarité et une absence de mobilité du genou.

 

Ceci se manifeste le plus souvent par une raideur du genou avec une douleur et une impression de genou enflé et rouge.

Ceci est lié à la coagulation de l’hématome post-opératoire qu’il faudra rapidement drainer et assouplir en mobilisant le genou.

Il peut exister dans certains cas une infection liée au passage des germes cutanés à l’intérieur de l’articulation.

La neuroalgodystrophie (douleur inflammatoire végétative) peut s’installer chez les patients de profil anxieux et consommateur tabagique.

Les douleurs peuvent persister chez les patients au-delà de 50 ans ou la dégénérescence arthrosique a déjà commencé car l’origine de la douleur s’explique plutôt par le vieillissement du cartilage en premier.

 

 

EN RESUME

La méniscectomie est un geste simple non invasif et réalisée facilement par tous les chirurgiens orthopédistes.

Cependant, il faut bien savoir poser l’indication.

Une méniscectomie n’est pas systématique devant toutes les lésions méniscales, le cas de figure le plus fréquent est la douleur du genou liée au début de l’arthrose qui motive les patients à consulter et à réaliser une IRM en découvrant une lésion du ménisque qui existait depuis plusieurs mois voire plusieurs années.

Bien sûr l’intervention sur cette lésion ne règlera pas le pro.blème.

La radiographie du genou est obligatoire avant chaque réalisation d’un examen IRM du genou.

On peut être amené à réaliser des méniscectomie chez des patients âgés si l’état général du genou le permet.

 

 

 

A propos . . .

DR KHELIF YOUCEF REDHA

CHIRURGIEN ORTHOPÉDISTE,
Diplômé de l'Université d'Auvergne,
Diplômé de l'Université de Paris 12,

Lire la suite...

Derniers articles

Le Séjour à l'Hôpital

docteur-khelif-youcef-redha

 

Mes Vidéos

video4

Déstinées aux Professionnels
de Santé.

©2020 Docteur KHELIF Redha Youcef. All Rights Reserved. Designed By E-BAYT.COM